La licence d’exploitation de la nouvelle entité des chemins de fer coréens, Korail, approuvée

Alors que les cheminots sont en grève depuis 20 jours, pour protester contre une décision gouvernementale de créer une filiale à la société des chemins de fer, Korea Railroad Corp. (KORAIL), chargée d’une partie des services des trains à grande vitesse (KTX, Korea Train Express), qui aboutirait à terme sur une privatisation et des licenciements massifs, selon la Confédération coréenne des syndicats (KCTU, Korean Confederation of Trade Unions).

Le ministère de l’Aménagement du territoire et des Transports a approuvé la délivrance de la licence d’exploitation de la nouvelle entité des chemins de fer coréens, Korail, qui sera en charge de l’opération d’une nouvelle ligne à grande vitesse entre la gare de Suseo à Séoul et les villes de Busan et Mokpo. Le ministère a précisé que si des parts de cette nouvelle entreprise étaient vendues à des investisseurs privés, cette licence serait révoquée. La KCTU a indiqué qu’elle allait saisir la justice pour obtenir la suppression de cette licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.