« La Mongolie, Pays de l’éternel ciel bleu »

Cavaliers mongols

Le vendredi 4 mars s’est tenu de 17 h à 20 h, au Monument-National à Montréal, le vernissage de l’exposition « La Mongolie, Pays de l’éternel ciel bleu », une exposition des photographies de l’artiste Bayar Balgantseren (Mongolie).

L'ambassadeur de Mongolie

S. E. M. Radnaabazar Altangerel.

La cérémonie, prémices du prochain Festival Accès Asie, a été inaugurée par son Excellence M. Radnaabazar Altangerel, quatrième ambassadeur permanent de Mongolie au Canada.

Cet événement a été organisé sous l’égide de l’Ambassade de Mongolie au Canada et du Festival Accès Asie, en collaboration avec l’Association Mongolie-Canada. Au menu, un petit film pour présenter la Mongolie, un spectacle de danse traditionnelle par des enfants mongols de Montréal et une performance musicale de la chanteuse québécoise Juulie Rousseau. Ce programme artistique a été suivi d’une dégustation de spécialités mongoles servies par l’Association Mongolie-Canada.

Danse mongole

Jeune danseuse mongole

Mise en place par le commissaire Kakim Goh et Catherine LaMendola, avec l’assistance d’Élodie Lavergne, « La Mongolie, Pays de l’éternel ciel bleu » explore l’identité et la culture mongole traditionnelle et contemporaine, à travers trois perspectives : la nature, la vie nomade et la ville.

Bayar Balgantseren

Bayar Balgantseren.

Bayar Balgantseren est un célèbre photographe numérique, qui est intéressé par les facettes complexes, et souvent opposées de la vie au sein de son pays. Les images choisies pour l’exposition « La Mongolie, Pays de l’éternel ciel bleu » abordent des points de vue divers sur la Mongolie contemporaine, un pays de cultures variées et contrastées, souvent considéré comme « exotique » par les spectateurs occidentaux. L’identité mongole est explorée entre les images de steppes désertes et des villes bondées, montrant à la fois des scènes de la vie quotidienne des nomades et des citadins. À travers l’exploration de la culture nomade traditionnelle et du développement urbain contemporain, Balgantseren cherche à capturer toutes les facettes de la vie de son beau et vaste pays qu’est la Mongolie.

Un campement dans la steppe mongole

Un campement dans la steppe mongole.

L’exposition se composera de trois thèmes : la nature, la vie nomade et la ville avec des vues de la capitale mongole, Ulaanbaatar (Oulan Bator). Des images de la nature rendent hommage à la diversité des paysages en Mongolie, comme les immenses steppes, le désert de Gobi et les impressionnantes chutes de l’Orkhon. Des instantanés sur la vie et la culture nomade révèlent des gens profondément liés à leur environnement et leurs authentiques modes de vie. Pour finir, des photos de villes mongoles présentent un pays contemporain qui se consacre à son développement et au progrès, tout en gardant des racines culturelles et historiques profondes. (source : Accès Asie)


  • À découvrir jusqu’au 8 mai 2016 au Monument-National, 1182, Boulevard St-Laurent, Montréal, Québec, H2X 2S5 (Station de métro St-Laurent).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.