La première ministre prête à démissionner ou dissoudre l’Assemblée

La première ministre Yingluck Shinawatra a déclaré lundi 2 décembre 2013, lors d’une conférence de presse accordée au Centre pour l’administration de la paix et l’ordre dans l’enceinte du siège de la police nationale, qu’elle est prête à démissionner ou à dissoudre la Chambre des représentants, si ces mesures rétablissent l’ordre et la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.