Le Japon annonce des sanctions contre la Russie

Le ministre des Affaires étrangères, Fumio Kishida, a annoncé mardi 18 mars 2014 que le Japon a adopté une série de sanctions à l’encontre de la Russie, qui a reconnu l’indépendance de la Crimée, région autonome d’Ukraine, à la suite d’un référendum organisé sur la question le dimanche 16 mars 2014 et où les électeurs ont voté à 87 % des suffrages pour le rattachement de leur région à la Russie, portant notamment sur une suspension des pourparlers sur la simplification des procédures d’obtention de visas. Fumio Kishida a affirmé que « e référendum en Crimée constituait une violation de la Constitution ukrainienne », précisant que « le Japon n’en reconnaît pas les résultats ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.