Le Japon ne peut pas abandonner immédiatement l’énergie nucléaire

Le premier ministre Shinzo Abe a déclaré vendredi 20 décembre 2013 que le Japon ne peut pas immédiatement abandonner l’énergie nucléaire, argumentant que « la qualité de vie des Japonais baisserait sauf si l’on fournit l’électricité de manière stable et à bas prix ». À l’heure actuelle, les activités des 50 réacteurs commerciaux au Japon ont été suspendues pour des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.