L’ensemble Po-i-Kalon à Boukhara

http://dai.ly/xm5zc3

Niché au centre de l’Ouzbékistan, sur l’ancienne route de la soie, Boukhara recèle de nombreux trésors architecturaux. Parmi les cent quarante monuments protégés par l’UNESCO, voici le Po-i-Kalon (ou Poi-Kaylan).

Au cœur de l’ancienne Boukhara, se révèle le complexe d’architecture islamique de Poi-Kalyan. Un ensemble remarquable composé notamment d’un monument appelé le grand minaret, le point le plus haut de l’ancienne Boukhara.

Le minaret Kalon, construit en 1127, culmine à plus de 48 m.

Le minaret Kalon, construit en 1127, culmine à plus de 48 m.

Comme nous le précise notre reporter Seamus Kearney, il fait partie d’une mosquée, mais autrefois, il était utilisé comme tour de guet : il s‘élève à pas moins de 47 mètres. Ce chef-d‘œuvre de la décoration en briques de la période karakhanide (840-1212) est l’un des plus anciens édifices d’Asie centrale.

Patrimoine mondial de l’Humanité

Zarina Rakhimova, guide à Boukhara, nous explique : « L’ensemble de Poi-Kalyan comporte trois monuments principaux : un minaret, une madrasa et une mosquée qui ont tous été construits entre le XIIe et le XVIe siècle, » indique-t-elle.

Le complexe avec ses cours décorées de mosaïques et de céramique est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1993.

(Source : Euronews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.