Les 3 assassins de l’ancien premier ministre Rajiv Gandhi libérés

Les 3 assassins de l’ancien premier ministre, Rajiv Gandhi, tué le 21 mai 1991 dans un attentat, et 4 de leurs complices, vont être libérés, après avoir purgé 23 ans de prison, selon une déclaration faite mercredi 19 février 2014 par Jayalalitha Jayaram, gouverneure de l’État de Tamil Nadu, dans le sud-est de l’Inde, et secrétaire générale du parti politique tamoul AIADMK (All India Anna Dravida Munnetra Kazhagam). La veille de cette annonce, la Cour suprême avait décidé de commuer à la prison à perpétuité la peine de mort prononcée à l’encontre des 3 assassins, « en raison des délais jugés trop longs pour examiner leur recours en grâce ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.