Les émeutes des Maldives en 2003

Le 20 septembre 2003, des émeutes éclatèrent à Malé, la capitale des Maldives. Elles furent provoquées par la mort d’Hassan Eva Nasseem. Ce dernier était enfermé pour trafic de drogue à la prison de Maafushi, située sur une île déserte. Il fut battu à mort par des membres de la Maldives National Defence Force. Ce meurtre a provoqué des tirs au sein de la prison en faisant 3 morts et 17 blessés.

Le bâtiment du vieux parlement en feu.

Plusieurs immeubles gouvernementaux, des véhicules et d’autres biens publics furent brûlés, certains détruits. Les forces de l’ordre reprirent le contrôle de la situation vers 23 h et le gouvernement déclara l’État d’urgence dans la capitale et dans les îles environnantes. Un couvre-feu nocturne (de 22 h à 4 h 30) fut instauré à Malé pendant plus d’un mois.

(Traduit et adapté de Wikipédia.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.