L’Indonésie suspend sa coopération militaire et de renseignement avec l’Australie

Le président Susilo Bambang Yudhoyono a ordonné mercredi 20 novembre 2013 la suspension immédiate « de toute forme d’exercice militaire conjoint avec l’Australie, que ce soit des activités de la marine, l’armée de terre ou les forces aériennes, ainsi que le partage de renseignements » avec ce pays, après des reportages publiés par des médias australiens et britanniques sur les activités d’écoute téléphonique illégales des téléphones portables de hauts responsables indonésiens, dont le président, la première dame, le vice-président ainsi que plusieurs collaborateurs du président. Ces écoutes auraient été menées en août 2009 par les services de renseignement australiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.