Maede Tabatabai Niya : musique persane d’aujourd’hui

Maede Tabatabai Niya est née en 1980 à Ispahan, une ville réputée pour ses artistes et sa culture raffinée. Son père Naser et son oncle Reza étaient les héritiers du maître Taj Esfahani qui fut l’une des grandes figures de l’école de chant d’Ispahan (maktab-e avâz-e Esfahan). Elle poursuivit ses études auprès d’Ali Jahandar et devint enfin l’une des disciples de Mohammad Reza Shajarian, une figure internationale du chant classique persan.

Elle vit à Ispahan où elle enseigne le style de Shajarian à plus de 200 étudiants. Elle interprète ici des compositions originales de Siamak Jahangiry dans le style traditionnel persan.

Maede Tabatabai Niya

Maede Tabatabai Niya.

Siamak Jahangiry incarne la génération montante de la musique persane. Ce jeune maître de ney revisite la tradition persane dans des compositions originales, poursuivant ainsi le mouvement créatif amorcé sous les Qajars. Écrites dans le respect des canons traditionnels, ses œuvres nous prouvent qu’une continuité dans la tradition n’interdit ni l’imagination, ni l’inspiration et que la rupture n’est pas l’unique voie vers l’art contemporain. Il est entouré ici de remarquables musiciens, le joueur de santûr Ali Bahrami Fard qui s’est récemment produit à Paris aux côtés de Keyhan Kalhor, la joueuse de târ et ethnomusicologue Maryam Gharasou et le percussionniste Pasha Karami. (source : Festival de l’imaginaire)

Compositions de Siamak Jahangiry avec l’ensemble Delgosha :

  • Siamak Jahangiry : flûte ney, composition, direction
  • 
Maryam Gharasou : luth târ
  • 
Ali Bahrami Fard : cithare santûr
  • Pasha Karami : tambour tombak

  • Dimanche 18 mai 2014 à 17 h
  • Auditorium du Louvre
  • 75001 Paris – Entrée par la pyramide
  • M° Palais-Royal – Musée du Louvre
  • Renseignements et location : 01 45 44 72 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.