Manifestation antinucléaire à 2 jours du 3e anniversaire de la catastrophe de Fukushima

10 000 personnes selon les organisateurs, 4000 selon la police, ont participé dimanche 9 mars 2014 à Tokyo la capitale à une marche contre le nucléaire et demandant la fermeture de toutes les centrales « pour protéger la santé des enfants ». Ce rassemblement intervient à 2 jours du troisième anniversaire de la catastrophe, le 11 mars 2011, à la centrale nucléaire de Fukushima, suite à un tremblement de terre, de magnitude 9 sur l’échelle de Richter, suivi d’un tsunami (raz-de-marée), qui a fait plus de 15 800 morts, plus de 2600 disparus, 6000 blessés et 387 000 personnes déplacées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.