Niloofar Rahmani est devenue la première femme pilote en Afghanistan

Les choses changent tout doucement en Afghanistan comme le montre cette jeune Afghane de 23 ans, première femme pilote de son pays. Il faut espérer qu’il n’y ait pas de retour en arrière.

On la surnomme la « Top Gun afghane ». Avec son treillis, ses lunettes d’aviateur et sa démarche assurée sur le tarmac, Niloofar Rahmani a relevé le double défi d’intégrer un univers exclusivement masculin dans l’un des pays les plus conservateurs, pour devenir la première femme pilote d’Afghanistan.

Sur la base aérienne des forces afghanes à Kaboul, la jeune femme de 23 ans au foulard noir est la seule présence féminine et le gage d’une microrévolution qui a commencé par un rêve. « Depuis mon enfance, quand je voyais un oiseau dans le ciel, je voulais piloter un avion », explique la jeune femme souriante avec une mèche de ses cheveux bruns dépassant légèrement de son foulard.

Vidéo : Niloofar, première femme pilote en Afghanistan :

« Beaucoup de filles en Afghanistan ont des rêves… mais se heurtent à beaucoup d’obstacles, de menaces », dit-elle devant son avion, un petit Cessna de transport léger à hélice à des lieues du F-14 Tomcat rugissant piloté par « Maverick » le personnage de Tom Cruise dans le film « Top Gun ».

[Lire la suite sur Le Parisien]

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.