Frappante reconstitution du lynchage d’une femme à Kaboul

Accusée à tort d’avoir brûlé un coran, Farkundha, une étudiante de 27 ans, avait été tuée par la foule à Kaboul, en pleine journée, il y a un peu plus d’un mois. Lundi 27 avril, elle a été assassinée de nouveau, au même endroit, mais de manière symbolique cette fois, puisque ce sont des acteurs qui ont reconstitué le drame.

Les vidéos de cette représentation donnent des frissons. Les acteurs jouent juste et la douleur de la femme dans le rôle de Farkundha a l’air réelle. À la fin, cette dernière est recouverte de cendres, au lieu d’être brûlée, comme ses assaillants l’avaient fait. Elle renaît ensuite de ses cendres, sous les applaudissements de la foule.

[Lire la suite France 24]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.