Ouverture à Sendai de la Troisième Conférence mondiale sur les catastrophes

Ouverture samedi 14 mars 2015 à Sendai, pour une durée de 5 jours, en présence de 4 000 représentants de gouvernements, du secteur privé, de la société civile, de la Troisième Conférence mondiale sur les catastrophes, dont l’objectif principal est d’établir un nouvel accord-cadre pour la réduction des catastrophes après 2015.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a averti que, « dans un contexte d’économie mondialisée, les catastrophes dans un pays ont des répercussions sur les marchés des autres pays », en faisant remarquer que « le coût des catastrophes s’élève à présent à 300 milliards de dollars par an ». Ban Ki-Moon a ajouté : « L’obtention de résultats ambitieux par cette réunion nous mettrait sur la voie d’un nouveau programme de développement durable, d’un accord significatif universel sur le changement climatique ; et de financements pour traduire les plans en actions ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.