Peine de mort pour les hommes impliqués dans la fusillade à la gare de Kunming

Le Tribunal populaire supérieur de la province du Yunnan a confirmé, en appel, la peine de mort prononcée le 12 septembre 2014, à l’encontre des trois hommes, Iskandar Ehet, Turgun Tohtunyaz et Hasayn Muhammad, accusés d’être impliqués dans une tuerie à l’arme blanche dans la gare de Kunming, capitale de la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine, le 1er mars 2014, au cours de laquelle 31 personnes avaient trouvé la mort et plus de 130 autres blessées. 5 « terroristes » avaient été abattus. Une femme, co-accusée, Patigul Tohti, a échappé à la peine capitale, parce qu’elle « était déjà enceinte » lors de son incarcération, « ce qui empêchait l’application de la peine de mort ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.