Pour la première fois en huit ans, un ministre japonais visite une île sous souveraineté russe

Le ministre des Affaires des territoires du Nord, Ichita Yamamoto, s’est rendu vendredi 20 septembre 2013 sur Kunashiri (国後島,), l’une des 4 îles détenues par la Russie, et dont la souveraineté territoriale est réclamée par le Japon. Ces 4 îles sont Habomai, Shikotan, Kunashiri et Etorofu. Elles sont appelées au Japon « Territoires du Nord » et en Russie « Kouriles du Sud ». Elles étaient occupées par les troupes de l’Union soviétique en 1945 et sont actuellement sous contrôle russe. Ichita Yamamoto a déclaré que « le gouvernement japonais désire conclure un traité de paix avec la Russie en réglant cette querelle territoriale et en améliorant les relations bilatérales ». Le différend territorial sur ces îles empêche la conclusion d’un accord de paix entre la Russie et la Chine depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le président russe Dmitri Medvedev, aujourd’hui premier ministre, avait été le premier dirigeant de la Russie et de l’ancienne Union soviétique à se rendre, le 1er novembre 2012, sur cette île. Il avait promis des « mesures destinées à rehausser les conditions de vie des habitants sur les îles Kouriles du Sud, pour qu’elles se situent au même niveau que sur la partie continentale russe ».

Île Kunashiri

Image satellite de Kounashiri entouré de Hokkaidō au sud-ouest, des îles Habomai au sud, de Chikotan au sud-est et d’Itouroup au nord-est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.