Séisme en Afghanistan : quand le continent indien fonce vers l’Eurasie

La région où s'est produit le séisme

Voici les raisons qui expliquent l’origine de ce séisme. Il faut savoir que cette région de monde est instable et soumise continuellement à des forces colossales qui ont donné naissance à l’Himalaya.

Le nord-est de l’Afghanistan a été secoué par un séisme de très forte magnitude, 7,5 sur l’échelle ouverte des magnitudes où les plus gros séismes connus dépassent la magnitude de 9. L’épicentre du séisme est situé à 48 kilomètres de la ville de Jarm, mais les secousses ont été ressenties jusqu’à Kaboul, la capitale afghane située à 254 kilomètres, à New Delhi (Inde) et à Islamabad (Pakistan). Pour l’heure on dénombre au moins une centaine de morts en Afghanistan et au Pakistan. L’USGS, l’institut américain de géologie, dont le réseau dense de sismomètres a enregistré le séisme, a estimé le foyer du tremblement de terre à une profondeur d’environ 210 kilomètres. Un séisme dont on craint des répliques au cours des prochains jours…

Le séisme est né d’une collision Inde-Asie

Cet événement – comme le tremblement de terre du Népal de magnitude 7,8 survenu le 25 avril 2015 — est le résultat d’un contexte tectonique particulier : la convergence Inde-Asie (ci-dessous, l’étoile indique l’épicentre du séisme, crédit USGS). En effet la surface du Globe est formée d’une dizaine de plaques tectoniques jointives, en mouvement les unes par rapport aux autres. Séismes et éruptions volcaniques surviennent fréquemment sur les frontières de ces plaques.

[Lire la suite sur Sciences et avenir]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.