Un condamné à mort de 78 ans libéré après une demande de révision de son procès

Iwao Hakamada (78 ans), condamné à mort en 1980 pour avoir tué 4 personnes en 1966, a été libéré de prison, jeudi 27 mars 2014, après avoir obtenu du tribunal de Shizuoka, une révision de son procès à la suite de nombreux éléments concordants montrant que certaines pièces à conviction avaient été délibérément fabriquées.

C’est la sixième fois au Japon qu’un condamné à mort obtient la révision de son procès. Selon le rapport annuel d’Amnesty International sur la peine de mort dans le monde, publié jeudi 27 mars 2014, 8 personnes ont été exécutées au Japon en 2013. Le rapport dénonce que « le recours à la peine de mort au Japon soit entouré de secret et que certains condamnés soient exécutés sans que leurs familles s’en trouvent informées au préalable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.