Un général chinois limogé en 2012 formellement inculpé de corruption

Le général Gu Junshan, 57 ans, limogé en 2012 de son poste de responsable adjoint de la logistique au sein de l’Armée populaire de libération (APL), a été formellement inculpé « de corruption, de prise de pots-de-vin, de détournement de fonds publics et d’abus de pouvoir », selon une information rapportée par l’agence de presse, Chine nouvelle, qui n’a pas donné plus de détails. Selon des sources anonymes au sein de l’armée, Gu Junshan a vendu des centaines de promotions à des officiers, demandant jusqu’à 30 millions de yuans » (3,5 millions d’euros).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.