Un rite funéraire pour les robots au Japon, c’est pas si étrange

Dans un temple bouddhiste, au Japon, un moine en tenue traditionnelle fait tournoyer de l’encens et chante des prières devant une rangée de chiens robots, éteints.

Aibo

De type Aibo (pour Artificial Intelligent Robot), ces canidés en plastique ne fonctionnent plus, ils sont comme décédés.

[Lire la suite sur Rue89]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.