Boeing 777 disparu : les communications auraient été coupées de l’intérieur

Le premier ministre, Najib Razak, a indiqué samedi 15 mars 2014, au cours d’une conférence de presse portant sur la disparition mystérieuse d’un Boeing 777, disparu le samedi 8 mars 2014 au large du Viêt Nam, 2 heures après son décollage, avec 239 personnes à bord, que les communications entre l’appareil et les centres opérationnels ont été coupées de l’intérieur, précisant que « le système ACARS, qui permet d’échanger des informations entre l’appareil en vol et le centre opérationnel d’une compagnie aérienne, a été désactivé avant le dernier contact radio entre l’avion et le centre opérationnel ».

Les recherches ont été étendues à « deux couloirs prioritaires », l’un entre le Kazakhstan et la Thaïlande, l’autre entre l’Indonésie et l’océan Indien. Najib Razak a également précisé que des perquisitions ont été effectuées au domicile du pilote, le capitaine Zaharie Ahmad Shah (53 ans), « pilote expérimenté, compétent et en activité », et du co-pilote, Fariq Abdul Hamid (27 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.