Dans les restaurants underground d’Iran, du vin, du porc et un zeste de liberté

Restaurant underground en Iran

Un article intéressant qui éclaire un peu sur ce qui se passe dans la société iranienne régie par des lois sévères. Un espace de liberté illégal qui permet aux Iraniens de respirer pendant un moment.

En Iran, république islamique régie par la charia, les restaurants ne sont pas autorisés à servir de l’alcool ni du porc. Il est pourtant possible d’en trouver sur la carte de certains établissements cachés.

Selon plusieurs de nos Observateurs en Iran, des restaurants underground ont ouvert ces dernières années, à Téhéran et dans quelques grandes villes, essentiellement dans le nord du pays. Ces lieux ne bénéficient évidemment pas de licence pour leur exploitation, et ne peuvent se dénicher qu’en comptant sur le bouche-à-oreille. Il n’y a pas que la possibilité d’y manger de la nourriture interdite qui attire les clients : les femmes ont le droit d’y venir vêtue de manière plus décontractée qu’à l’accoutumée et, surtout, elles peuvent ôter leur voile, dont le port est obligatoire en public. Quant aux jeunes couples non mariés, ils n’ont pas à se soucier du regard de la police des mœurs.

[Lire la suite sur France 24]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.