« Des services secrets étrangers » derrière l’attaque de l’hôtel Séréna

La présidence d’Afghanistan a publié dimanche 23 mars 2014 un communiqué dans lequel elle accuse « des services secrets étrangers » d’être derrière l’attentat perpétré, jeudi 20 mars 2014 contre un hôtel de luxe, le Séréna, dans la capitale Kaboul, où 9 personnes, dont un journaliste, ont été tuées. Le communiqué souligne que « selon des informations fournies par les services secrets afghans, un diplomate pakistanais, venu précédemment au Séréna pour utiliser la salle de sport, a filmé les couloirs de l’hôtel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.