Explosion à bord d’un sous-marin près de la côte de Mumbai

Une explosion « mineure » selon la marine indienne, suivie d’un incendie, s’est produite mercredi 26 février 2014 à bord du sous-marin INS Sindhuratna, de fabrication russe, qui effectuait un exercice de routine près de Mumbai (anciennement Bombay). 7 marins ont été blessés et 2 sont portés disparus. Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de l’incident qualifié de « sérieux ».

Les 14 sous-marins dont dispose la marine indienne sont sujets à de nombreuses avaries ou incidents graves. Rappelons qu’un incendie s’était déclaré dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 août 2013 dans la chambre des torpilles du sous-marin indien, INS Sindhurakshak, à quai à Mumbai, anciennement Bombay. Les 18 marins, bloqués à l’intérieur du navire, avaient péri. Il s’agissait de l’accident le plus meurtrier dans la marine depuis 1971. Rénové et modernisé par la Russie, l’INS Sindhurakshak avait été remis à la marine indienne le 26 janvier 2013. L’amiral Devdendra Kumar Joshi, commandant en chef de la marine, a donné sa démission, mercredi 26 février 2014, pour « assumer l’entière responsabilité » de ces nombreux accidents, au cours des 6 derniers mois, dont l’échouage, en janvier 2014 au large de Mumbai de l’INS Sindhugosh, qui avait fait 17 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.