L’ancien chef de guerre Abdul Rasul Sayyaf candidat à l’élection présidentielle du 5 avril 2014

L’ancien chef de guerre Abdul Rasul Sayyaf, considéré comme l’un des mentors du cerveau des attentats du 11 septembre 2001, Khaled Cheikh Mohammed, s’est porté candidat jeudi 3 octobre 2013 à l’élection présidentielle qui doit se tenir le 5 avril 2014. Abdullah Abdullah, ancien ministre des Affaires étrangères, a déjà déposé sa candidature. Le président Hamid Karzaï ne peut pas se présenter pour un troisième mandat, selon la Constitution. Rappelons qu’Abdullah Abdullah était arrivé à égalité avec le président sortant Hamid Karzaï lors de l’élection du 20 août 2009 et avait dénoncé des « irrégularités, des fraudes et tentatives de trucages massives » qui pourraient « affecter les résultats finaux ». Le 25 août 2009, la Commission électorale avait attribué la victoire à Hamid Karzaï. Selon les constats effectués par les observateurs internationaux sur place, 1,5 million de bulletins étaient « suspects », dont 1,1 million ont profité au président Hamid Karzaï. Suite à l’annulation de plusieurs milliers de bulletins, un second tour devait être organisé le 7 novembre 2009, mais Abdullah Abdullah, s’étant retiré du scrutin, la Commission électorale a annulé le scrutin et a officiellement validé la victoire du président sortant Hamid Karzaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.