Le ministre de la Défense en visite aux États-Unis pour au sujet de la constitution

Le ministre de la Défense, Itsunori Onodera, a débuté dimanche 6 juillet 2014 une visite de huit jours aux États-Unis pour s’expliquer sur la réinterprétation de la Constitution pacifiste du Japon de 1945, imposée par les États-Unis au lendemain de la guerre et qui stipule dans son article 9 la renonciation « à jamais » à la guerre, adoptée par le gouvernement mardi 1er juillet 2014 qui accorderait au Japon le droit à l’autodéfense collective, et s’appliquerait dans des conditions précises, par exemple si un pays étranger ayant des liens forts avec le Japon est attaqué, et cette attaque menace la sécurité du Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.