Le Viêt Nam salue la résolution américaine pour le déplacement de la plate-forme pétrolière chinoise

Le ministère des Affaires étrangères a salué samedi 12 juillet 2014 la résolution adoptée le 10 par le Sénat américain demandant à la Chine de déplacer la plate-forme Haiyang 981 et ses navires d’escorte. La résolution rappelle que les États-Unis « souhaitent que la liberté de navigation soit maintenue, que l’usage des zones maritimes et aériennes en Asie-Pacifique soit conforme au droit international et que les contentieux soient réglés sur un terrain diplomatique ».

Rappelons que la Chine a déployé une plate-forme de forage de la compagnie pétrolière chinoise, China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Viêt Nam. Le Viêt Nam a réaffirmé à plusieurs reprises qu’il « jouit pleinement de son droit de souveraineté et de juridiction sur sa zone économique exclusive et son plateau continental, qui ont été définis conformément à la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer de 1982, soulignant “disposer de toutes les preuves historiques et juridiques nécessaires pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa. Toute activité étrangère sur les zones maritimes Viêt Namiennes qui n’a pas reçu l’autorisation du Viêt Nam est nulle et non avenue, et contestée catégoriquement” ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.