L’ONU condamne l’attentat dans un restaurant de Kaboul où 4 de ses employés ont été tués

L’ONU a vivement condamné vendredi 17 janvier 2014 l’attentat perpétré contre un restaurant libanais, à Kaboul la capitale, où 21 personnes ont été tuées, dont 4 employés de l’ONU (Basra Hassan des Etats-Unis, Nasrin Jamal, du Pakistan, Khanjar Wabel Abdallah du Liban et Vadim Nazarov de Russie) et le représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Afghanistan, Wabel Abdallah (60 ans), de nationalité libanaise, en poste depuis 2008, ont été tués.

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a indiqué que « de telles attaques contre des civils sont absolument inacceptables et sont une violation flagrante du droit humanitaire international ». Dans une déclaration diffusée samedi 18 janvier 2014, Ban Ki-Moon a promis que l’ONU resterait en Afghanistan « pour soutenir pleinement la transition de l’Afghanistan vers un avenir meilleur, dans la paix, le développement et la sécurité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.