Manifestation pour réclamer l’abolition des lois répressives et la fin des arrestations politiques

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche 5 janvier 2014 à Rangoon pour réclamer l’abolition des lois répressives et la fin des arrestations politiques. Les manifestants ont également demandé l’abrogation de deux articles dans la Constitution de 2008, l’un qui réserve un quart des sièges du parlement aux militaires, l’autre qui empêche Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, et secrétaire général de la Ligue nationale pour la démocratie (LND, opposition), de se présenter à une élection, car le texte précise « qu’un citoyen du Myanmar (Birmanie) qui a un mari étranger, qui a des enfants n’étant pas des citoyens du Myanmar serait disqualifié, comme dans la Constitution de 1974 ». Aung San Suu Kyi avait épousé le Britannique Michael Aris, mort d’un cancer en 1999, et leurs deux enfants sont des ressortissants du Royaume-Uni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.