Violences meurtrières lors du scrutin législatif boycotté par l’opposition

Les électeurs étaient appelés aux urnes dimanche 5 janvier 2014 pour des élections législatives, boycottées par l’opposition, qui a qualifié le scrutin de « farce électorale ». Des violences ont éclaté lors du scrutin. 200 bureaux de vote ont été attaqués ou incendiés. Dix-huit personnes ont été tuées. Le vote a été reporté dans 160 bureaux en raison d’actes de vandalisme. 50 000 soldats avaient été mobilisés pour assurer la sécurité des lieux de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.