Prêtresses zoroastriennes en Iran

Tour du silence dans la périphérie de Yazd

Le zoroastrisme est l’une des plus vieilles religions du monde. Ce culte monothéiste, provenant de la réforme du mazdéisme, est né en Iran au cours du 1er millénaire av. J.-C.

Ses adeptes, bien que peu nombreux aujourd’hui, perpétuent des traditions qui ont traversé les siècles.

Au moment de l’invasion arabe de l’Iran au VIIe siècle de notre ère, l’immense majorité des Iraniens étaient zoroastriens — disciples de Zoroastre ou Zarathoustra — ou chrétiens. Il y avait aussi une forte minorité de juifs. L’islam iranien populaire a été fortement marqué par cette religion qui prône « la bonne pensée, la bonne parole, la bonne action ». Mais aujourd’hui, il ne reste plus que 150 000 zoroastriens en Iran, à Yazd, leur capitale historique, et surtout à Téhéran où leur position sociale est souvent élevée et leur image de symbole du nationalisme iranien, très forte.

[Lire la suite sur Orient XXI]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.