Shinzo Abe demande le démantèlement de 2 autres réacteurs de Fukushima

Après avoir inspecté jeudi 19 septembre 2013 les installations de la centrale nucléaire de Fukushima, gravement endommagée après le séisme du 11 mars 2011 suivi d’un raz-de-marée (tsunami), le premier ministre Shinzo Abe a demandé à Tokyo Electric Power (TEPCO), société gestionnaire de la centrale, de démanteler 2 autres réacteurs nucléaires, à l’arrêt, « afin de concentrer tous ses efforts sur les problèmes toujours en suspens depuis la catastrophe ». Le premier ministre japonais a également demandé à TEPCO « de définir une date butoir pour achever l’épuration de l’eau contaminée, entreposée dans les réservoirs sur le site » et d’attribuer « des fonds discrétionnaires qui seraient utilisés afin de mettre en oeuvre les mesures de sécurité qui s’imposent ». Le président de TEPCO, Naomi Hirose, a indiqué « qu’environ 10 milliards de dollars supplémentaires seront ajoutés aux fonds que l’entreprise a déjà désignés » et que les travaux d’épuration seront terminés d’ici mars 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.