Infos du 23 juillet 2013

Afghanistan

  • Un kamikaze, monté sur un âne, s’est fait exploser mardi 23 juillet 2013 au passage d’un convoi militaire de l’ISAF (Force internationale d’assistance à la sécurité), sous commandement de l’OTAN, dans la province du Wardak dans le sud-ouest de l’Afghanistan, tuant 3 soldats de l’ISAF et un interprète afghan. 4 soldats afghans ont été également blessés. Les talibans ont revendiqué cet attentat.

Bangladesh

  • Ali Ahsan Mohammad Mojaheed (65 ans), ancien secrétaire général du parti islamiste Jamaat-e-Islami, reconnu coupable de massacres lors de la guerre d’indépendance, en 1971, a été condamné à la peine de mort, mercredi 17 juillet 2013, par le Tribunal international des crimes de Dacca, la capitale. Rappelons que Ghulam Azam (91 ans), ancien chef du parti islamique du Bangladesh, Jamaat-e-Islami, a été condamné lundi 15 juillet 2013 à 90 ans de prison pour crimes contre l’humanité durant la guerre d’indépendance de 1971.

Birmanie

  • Le président Thein Sein a signé un décret mardi 23 juillet 2013 amnistiant 70 prisonniers politiques. En visite à Londres, au Royaume-Uni, lundi 15 juillet 2013, le président birman Thein Sein avait promis « que d’ici la fin de cette année il n’y aura plus de prisonniers d’opinion en Birmanie ». Selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP, Assistance Association for Political Prisoners), 150 prisonniers politiques sont actuellement détenus dans les geôles birmanes.

Chine

  • Le 2e Forum des « think tanks » de Chine et des pays d’Amérique latine et des Caraïbes s’est ouvert lundi 22 juillet 2013 à Pékin la capitale. 110 universitaires, anciens ministres et anciens ambassadeurs de Chine et de 17 pays d’Amérique latine et des Caraïbes participent à ce forum.
  • Le séisme d’une magnitude de 6,6 sur l’échelle de Richter, qui en compte 9, qui a touché lundi 22 juillet 2013 la province du Gansu dans le nord-ouest de la Chine, a provoqué la mort de 75 personnes et blessé plus de 400 autres. 1200 maisons se sont effondrées et 21 000 autres ont été endommagées.

Japon

  • La coalition au pouvoir au Japon, qui réunit le Parti libéral-démocrate (PLD) et le parti Nouveau Komeito, a remporté dimanche 21 juillet 2013 les élections pour la Chambre des conseillers (sénat) et devrait obtenir 122 des 242 sièges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.