Infos du 6 août 2013

Chine

  • Quatre juges, dont Chen Xueming, président du tribunal civil N° 1 du Tribunal populaire supérieur de Shanghai, ont été suspendus de leurs fonctions, soupçonnés d’être impliqués dans un scandale de prostitution.

Corée du Sud

  • Après des informations parues dans la presse japonaise, selon lesquelles la députée du Parti libéral-démocrate (PDL) Sanae Takaichi se joindrait à d’autres personnalités politiques pour rendre hommage au sanctuaire shintoïste Yasukuni le 15 août 2013, le jour du 68e anniversaire de la capitulation du Japon, la Corée du Sud a mis en garde le Japon contre cette « visite par des membres du gouvernement japonais et des dirigeants politiques au sanctuaire Yasukuni » qui « est quelque chose qui ne doit jamais avoir lieu », ajoutant : « La position de notre gouvernement est claire et connue de tout le monde ». Rappelons que le sanctuaire Yasukuni (Yasukuni jinja, « Temple du pays en paix ») à Tokyo, sanctuaire shinto, a été érigé au XIXe siècle en hommage aux Japonais « ayant donné leur vie au nom de l’empereur ». Le sanctuaire du Yasukuni, au coeur de Tokyo, honore 14 criminels de guerre « de catégorie A » condamnés par les Alliés après 1945 qui y ont été secrètement enregistrés en 1978, dont l’ancien chef de guerre Hideki Tojo, ainsi que les 2,5 millions de Japonais morts pour la patrie depuis la guerre civile de 1853. Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Yun Byung-Se, avait annulé le 22 avril 2013 une visite au Japon après que 3 ministres japonais (le chef de la Commission nationale de la sécurité publique, Keiji Furuya, le vice-premier ministre, Taro Aso, également ministre des Finances, et le ministre de l’Intérieur, Yoshitaka Shindo), se soient rendus au sanctuaire Yasukuni. Dans un communiqué publié lundi 22 avril 2013, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a « déploré des visites anachroniques » sur un site « qui glorifie une invasion ayant infligé de nombreuses pertes et souffrances dans les pays voisins du Japon ». Les autorités japonaises ont « regretté » cette décision, indiquant que « les ministres s’étaient rendus au sanctuaire en tant que citoyens » et « non pas en tant que membres du gouvernement ».
  • La présidente Park Geun-Hye a nommé lundi 5 août 2013 un nouveau chef de cabinet en la personne de Kim Ki-choon. Il remplace Yoon Chang-jung (57 ans), ancien journaliste, a été limogé mercredi 8 mai 2013 par la présidente Park Geun-hye, alors qu’ils étaient en visite officielle de 5 jours aux États-Unis. Yoon Chang-jung est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une jeune femme qui travaillait comme stagiaire à l’ambassade de Corée du Sud à Washington.

Japon

  • Un hélicoptère militaire américain s’est écrasé lundi 5 août 2013 près d’un camp militaire américain dans le village de Ginoza, dans la préfecture d’Okinawa, à l’extrême du sud du Japon. Le bilan des victimes n’a pas encore été communiqué.

Pakistan

  • Une bombe artisanale a explosé lundi 5 août 2013 dans les toilettes d’un train de passagers, le « Shalimar Express », qui effectue la liaison Lahore-Karachi, tuant 1 jeune enfant et blessant 13 autres personnes.

Philippines

  • Attentat à la bombe dans un quartier résidentiel : une bombe a explosé dans un quartier résidentiel de la ville de Cotabato dans le sud des Philippines, faisant 6 morts et 25 blessés.

Viêt Nam

  • Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en visite officielle au Viêt Nam, a été reçu lundi 5 août 2013 par le président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Nguyen Sinh Hung, qui a souligné que le Viêt Nam est prêt à être une passerelle pour aider la France à développer sa relation avec d’autres pays en Asie du Sud-Est. À cette occasion, Nguyen Sinh Hung a plaidé pour un renforcement de la coopération entre l’Assemblée nationale du Viêt Nam avec le Parlement français, en se basant sur les accords de coopération bilatérale signé en 2004 et en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.