La voie afghane

L’ethnologue neuchâteloise Micheline Centlivres-Demont est une spécialiste de l’Afghanistan. Ses recherches concernent les questions d’identité, le problème des réfugiés et des diasporas, ainsi que l’imagerie populaire de l’islam. Depuis 1980 elle est la rédactrice-en-chef de Afghanistan Info.

Micheline Centlivres

Elle suit a suivi toutes les convulsions de son pays de cœur et elle vient de publier un ouvrage, Afghanistan – Identity, Society and Politics since 1980, avec 75 contributions rassemblées, aux Éditions. I.B. Tauris, Londres.

Ils sont trois garçons aux yeux bridés, la tête enturbannée et les pieds dans la neige, sur fond de montagnes immenses. Captée en 1973 dans le nord de l’Afghanistan, la scène illustre la couverture d’un livre récent, consacré à une aventure exceptionnelle : le bulletin Afghanistan Info, où paraissent régulièrement depuis 35 ans des articles de haut vol sur l’actualité tragique d’un des pays les plus déshérités du monde. Une publication dirigée par une ethnologue neuchâteloise au long cours, Micheline Centlivres-Demont.

L’aventure débute en 1961. La jeune Micheline, « vaudoise des deux côtés », part cette année-là pour l’Iran, une bourse d’études en poche. Après avoir passé des mois dans la capitale à apprendre le persan, elle se lance dans l’ethnologie et gagne l’oasis de Meybod pour y étudier une communauté de potiers. Un endroit plus lointain encore l’attire cependant : l’Afghanistan. Et l’occasion se présente bientôt de le découvrir.

[Lire la suite sur Le Temps]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.