Le violeur d’une jeune Indienne rejette la faute sur sa victime

« Une fille est bien plus responsable d’un viol qu’un homme ». Pour Mukesh Singh, un des hommes qui a agressé la jeune Jyoti en décembre 2012 dans un bus de New Delhi alors qu’elle revenait du cinéma, ce sont les femmes qui sont responsables des viols qu’elles subissent.

Interrogé par la BBC pour un documentaire sur le fléau du viol en Inde, qui sera diffusé ce dimanche sur la chaîne britannique à l’occasion de la Journée de la femme, l’homme emprisonné pour avoir violé et battu à mort la jeune femme ne semble à aucun moment considérer ses actes comme un crime. [Lire la suite sur 20 minutes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.