Infos du 17 juin 2013

Chine

  • 16e Festival international du film à Shanghaï : Le 16e Festival international du film de Shanghaï s’est ouvert samedi 15 juin 2013. Il durera jusqu’au dimanche 23 juin 2013.
  • Ban Ki-Moon en visite officielle en Chine du 18 au 21 juin 2013 : Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, effectuera une visite officielle en Chine du mardi 18 au vendredi 21 juin 2013 à l’invitation du gouvernement chinois. Ban Ki-Moon a dit souhaiter voir s’établir « un partenariat plus grand et plus fort » entre les Nations Unies et la Chine et « être impatient de rencontrer la nouvelle direction » chinoise. Il a estimé que « la Chine est l’un des Etats membres d’importance cruciale des Nations Unies ».

Iran

  • Hassan Rohani, nouveau président de la République islamique d’Iran : Le candidat modéré Hassan Rohani a été élu président de la République islamique d’Iran après l’élection présidentielle qui s’est déroulée vendredi 14 juin 2013, avec 50,68 % des voix. 6 candidats (5 modérés et un conservateur), validés par le Conseil des Gardiens de la Constitution de l’Iran, étaient en lice. Mohammad Bagher Ghalibaf, maire de Téhéran, a obtenu 16,58 % des voix. Le chef des négociateurs nucléaires, Saïd Jalili (conservateur), proche de l’ayatollah Ali Khamenei, a obtenu 13,11 % des voix. Conformément à la constitution, le président Mahmoud Ahmadinejad ne pouvait pas se représenter pour briguer un troisième mandat.
  • L’Iran va envoyer 4000 soldats pour appuyer l’armée syrienne : L’Iran a annoncé qu’il allait envoyer un contingent de 4000 soldats pour appuyer l’armée syrienne et « a proposé d’ouvrir un front supplémentaire contre Israël sur le plateau du Golan ».

Pakistan

  • Double attentat à la bombe à Quetta : Un double attentat à la bombe a été perpétré samedi 15 juin 2013 à Quetta dans le sud-ouest du Pakistan faisant 25 morts, dont 14 étudiantes, et 27 blessés.

Le Kali Youga et notre société moderne

Les Pourânas, textes sacrés de l’Inde ancienne, décrivent avec précisions le Kali Youga, le cycle de la décadence de la société humaine. [1]

Kali

Kali brandissant un sabre (1912)

« René Guénon, exposant la tradition hindoue, nous apprend que le déroulement des cycles n’est pas livré au hasard, mais obéit à des lois immuables : “La doctrine hindoue enseigne que la durée d’un cycle humain, auquel elle donne le nom de ‘Manvatar’, se divise en quatre âges qui marquent autant de phases d’un obscurcissement graduel de la spiritualité primordiale. Ce sont ces mêmes périodes que les traditions de l’antiquité occidentale, de leur côté, désignaient comme les âges d’or, d’argent, d’airain et de fer. Nous sommes présentement dans le quatrième âge, le ‘Kali-Youga’ ou âge sombre, et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de 6 000 ans, c’est-à-dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qu’a connues l’histoire ‘classique’.
Depuis lors, les vérités qui étaient autrefois accessibles à l’homme sont devenues de plus en plus cachées et difficiles à atteindre ; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de sagesse ‘non humaine’, antérieur à tous les âges, ne peut jamais se perdre, il s’enveloppe de voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir. C’est pourquoi il est partout question, sous des symboles divers, de quelque chose qui a été perdu (…) et que doivent retrouver ceux qui aspirent à la véritable connaissance. Mais il est dit aussi que ce qui est ainsi caché redeviendra visible à la fin du cycle, qui sera en même temps, en vertu de la continuité qui relie toute chose entre elles, le commencement d’un cycle nouveau.” [2]

… Lire la suite

Élections présidentielles en Iran

En marge des huit candidats aux élections présidentielles du 14 juin, une candidate surprise, institutrice à Téhéran, s’est déclarée. Zahra est en effet une candidate qui est en réalité un personnage de bande dessinée. Son discours de candidature — en anglais — défie le pouvoir en place. Ce personnage fait l’objet d’un article intéressant sur le site Les Inrocks.

… Lire la suite

Premier pays en ligne

La page « Afghanistan » est à maintenant en ligne. La présentation n’est pas encore finalisée mais elle se fera bientôt et les informations seront complétées au fur et à mesure. Les autres pays suivront régulièrement, par ordre alphabétique. Pour les passionnés du Viêt Nam, il faudra s’armer d’un peu de patience !

Les Amis du Bhoutan


Le petit royaume du Bhoutan reste inconnu. Françoise Pommaret nous parle de ce pays et de l’association « Les Amis du Bhoutan » dans le cadre d’un entretien.

amis-du-bhoutan

Qu’est-ce qui a fait que vous vous êtes particulièrement intéressé à ce petit royaume de l’Himalaya ?

L’association a des liens anciens avec le Bhoutan via ses membres fondateurs. L’association date de 1987.

Le BNB (bonheur national brut) est au Bhoutan ce que le PNB (produit national brut) est au reste du monde ? Qu’en est-il exactement ?

… Lire la suite

Cinéma(s) d’Iran

Dans cet entretien, Terres d’Asie vous invite à découvrir le cinéma iranien grâce à Cinéma(s) d’Iran et à l’association Le Chat persan.

cinemas-d-iran

Cinéma(s) d’Iran.

Bamchade Pourvali, vous êtes le directeur de publication de Cinéma(s) d’Iran. Quel est votre parcours ?

J’ai fait des études d’Histoire et de cinéma à Paris IV et Paris III. En 2003, j’ai publié un petit livre sur Chris Marker aux « Cahiers du cinéma » suivi d’un autre sur Jean-Luc Godard : « Godard Neuf Zéro, les films des années 90 de Jean-Luc Godard » (Séguier, 2006). En 2007, j’ai signé un nouveau livre sur le cinéma de Wong Kar-wai : « Wong Kar-wai, la modernité d’un cinéaste asiatique » (l’amandier, 2007). Depuis 2009, je travaille plus particulièrement sur le cinéma iranien à travers des textes parus dans les « Cahiers du cinéma », « Rue 89 » ou le journal portugais « Publico ».

Parlez-nous de l’association Le Chat persan.

… Lire la suite

Entretien avec La Revue de Téhéran

Pour ce premier article consacré à l’Iran, Terres d’Asie s’est entretenu avec Amélie Neuve-Eglise, rédactrice en chef de La Revue de Téhéran et doctorante en philosophie.

logo- revue-de-teheran

La Revue de Téhéran.

Pouvez-vous nous présenter La Revue de Téhéran ?

La Revue de Téhéran est un mensuel iranien francophone créé il y a bientôt huit ans par un petit groupe d’étudiants et de professeurs iraniens souhaitant par ce biais mieux faire connaître la culture iranienne à un public francophone, ainsi que de fournir aux étudiants et professeurs iraniens, mais aussi aux Français et à toute personne intéressée par l’Iran la possibilité de faire partager leurs recherches et expériences à ce sujet.

Son lancement n’a-t-il pas été trop difficile ?

… Lire la suite